Bible du Chemin Testament Kardecien ©

Revue spirite — Année V — Avril 1862

 <<< 


DISSERTATIONS SPIRITES


LES ATTAQUES CONTRE L’IDÉE NOUVELLE

Ainsi que vous le voyez, on commence à commenter les idées spirites jusque dans les cours de théologie, et la Revue catholique - Google Books a la prétention de démonter ex professo, comme ils disent, que le Spiritisme actuel est l’œuvre du démon, ainsi que cela résulte de l’article intitulé du Satanisme dans le Spiritisme moderne, que donne ladite Revue. Bah ! laissez dire, laissez faire : le Spiritisme est comme l’acier, et tous les serpents possibles useront leurs dents à le mordre. Quoi qu’il en soit, il y a là un fait digne de remarque : c’est qu’autrefois on dédaignait de s’occuper de ceux qui faisaient tourner des chaises et des tables, tandis que, aujourd’hui, on s’occupe beaucoup de ces novateurs dont les idées et les théories se sont élevées à la hauteur d’une doctrine. Ah ! c’est que cette doctrine, cette révélation, bat en brèche toutes les anciennes doctrines, toutes les anciennes philosophies insuffisantes à satisfaire les besoins de la raison humaine. Aussi abbés, savants, journalistes descendent la plume à la main dans l’arène, pour repousser l’idée nouvelle : le progrès. Eh ! qu’importe ! n’est-ce pas une preuve irréfragable de la propagation de nos enseignements ? Allez ! on ne discute, on ne combat que les idées réellement sérieuses et assez partagées pour qu’on ne puisse plus les traiter d’utopies, de billevesées émanées de quelques cerveaux malades. Du reste, mieux que personne, vous êtes à même de voir ici avec quelle rapidité le Spiritisme se recrute chaque jour, et cela jusque dans les rangs éclairés de l’armée, parmi les officiers de toutes armes. Ne vous inquiétez donc pas de tous ces malheureux qui hurlent au perdu ! car ils ne savent plus où ils en sont : ils sont désarçonnés. Leurs certitudes, leurs probabilités s’évanouissent au flambeau spirite, car au fond de leur conscience ils sentent que nous seuls sommes dans la vérité ; je dis nous, parce qu’aujourd’hui, Esprits ou incarnés, nous n’avons qu’un but : la destruction des idées matérialistes et la régénération de la foi en Dieu, à qui nous devons tout.

Eraste

(Médium, M. d’Ambel).



Il y a une image de ce article dans le service Google - Recherche de livres (Revue Spirite 1862).


.

Ouvrir